EUROP-CAMERA

01 84 16 95 26
(appel non surtaxe)

Commercial
Du lundi au vendredi
de 10:00-12:00
et 14:00-18:30
Le samedi
de 10:00-12:00

contact@europ-camera.com
4.9 / 5
+ de 3400 Avis clients
Vidéosurveillance : Les preuves légales dont vous avez besoin pour vous protéger

Vidéosurveillance : Les preuves légales dont vous avez besoin pour vous protéger

Catégories : Sécurité

La vidéosurveillance devient de plus en plus une nécessité dans le monde dans lequel nous vivons. Des grandes entreprises aux petits systèmes de sécurité domestiques, les caméras deviennent la norme. Mais que devez-vous savoir sur la vidéosurveillance en tant que propriétaire d'entreprise ? Avez-vous des droits en ce qui concerne la vidéosurveillance de votre entreprise ? Quel type de réglementation devez-vous connaître ? Si vous envisagez de mettre en place un système de vidéosurveillance, vous devez prendre en compte de nombreux éléments.

Certaines lois relatives à la protection de la vie privée doivent être respectées et des considérations particulières doivent être prises en compte concernant le stockage, l'accès et l'utilisation des images. Les implications juridiques de votre choix varieront en fonction de la localisation de votre entreprise et d'autres facteurs. Dans cet article, nous vous proposons des conseils pour répondre à certaines de ces préoccupations si vous décidez de mettre en place une vidéosurveillance dans votre entreprise.

Quelles sont les implications juridiques de la vidéosurveillance ?

Le point de départ de toute discussion sur les implications juridiques de la vidéosurveillance est la distinction entre surveillance et enregistrement. La loi traite les deux de manière très différente. Si vous surveillez des lieux publics, vous êtes généralement autorisé à enregistrer sans exigences particulières. Vous n'avez même pas besoin d'informer les gens que vous les surveillez. En revanche, si vous enregistrez, vous devez vous conformer à la loi sur la confidentialité des communications électroniques (article L 32-3 du Code des postes et des communications électroniques).

Cette loi assure la protection de la confidentialité des communications, y compris le contenu des courriels, des textes et des communications vidéo et audio. La loi protège également contre l'interception non autorisée des communications. Lorsque vous enregistrez, il y a des règles à suivre si vous voulez éviter de violer cet article de loi. Vous devez informer les personnes qu'elles sont enregistrées et placer des panneaux dans des endroits bien visibles où vous enregistrez. Vous devez également conserver les enregistrements pendant une période raisonnable. Tout enregistrement doit également être pertinent par rapport à l'objectif commercial pour lequel il est effectué, et pas seulement à des fins de surveillance.

Limites à l'enregistrement et à la surveillance

N'oubliez pas que la loi s'applique à l'enregistrement. Vous devez donc informer les personnes qu'elles sont enregistrées. La loi exige également que vous affichiez des panneaux aux endroits où vous enregistrez. En outre, vous devez avoir un objectif commercial légitime pour enregistrer. Vous pouvez utiliser la vidéosurveillance à des fins commerciales légitimes, telles que la surveillance de la manipulation des espèces, la prévention des vols, la sécurité et le respect des exigences réglementaires. En revanche, si vous souhaitez enregistrer à l'intérieur de la propriété d'une personne, vous devez obtenir son consentement. Si vous enregistrez à l'intérieur de la propriété d'une personne, vous devez obtenir son consentement ou lui dire qu'elle est enregistrée. Par exemple, si vous voulez enregistrer dans le bureau d'un représentant du service clientèle, vous devez informer la personne qu'elle est enregistrée.

La vidéosurveillance et la loi sur la surveillance électronique

La vidéosurveillance est souvent confondue avec la surveillance électronique, qui consiste à intercepter des communications. La loi interdit l'interception de communications à moins qu'il n'existe un mandat légal valide. Il existe quelques exceptions à cette interdiction, notamment pour les services de police et les organismes de réglementation. Bien que la vidéosurveillance n'entre pas dans la définition de la surveillance électronique, elle peut être très précieuse pour les forces de l'ordre. Elle peut fournir des preuves essentielles dans les enquêtes criminelles et dans la poursuite des délinquants.

Elle peut également être utile dans les enquêtes sur les activités terroristes. Lorsqu'une entreprise installe une vidéosurveillance, elle doit toutefois veiller à ne pas enfreindre la loi sur la surveillance électronique. Les entreprises doivent obtenir un mandat avant d'intercepter des communications. Il existe des considérations particulières pour la vidéosurveillance par les entreprises privées. Tout d'abord, les entreprises doivent obtenir une ordonnance du tribunal pour la surveillance vidéo de toute zone où il existe une attente raisonnable de respect de la vie privée. Par exemple, si une personne a une attente raisonnable en matière de vie privée à l'intérieur de son domicile, vous devez obtenir un mandat avant de procéder à une surveillance vidéo à l'intérieur du domicile.

Limites au stockage des enregistrements

La loi sur la surveillance électronique interdit l'interception des communications. Elle interdit également la divulgation non autorisée de communications. Il est illégal de stocker des communications qui sont interceptées en violation de la loi. Les entreprises doivent faire attention à la durée de conservation des communications. Si une entreprise enregistre illégalement des communications, elle doit les détruire dans les 90 jours. Cependant, si une agence d'application de la loi demande des communications, l'entreprise doit les conserver jusqu'à ce que l'agence termine son enquête. Si l'entreprise est impliquée dans un litige, elle doit conserver les communications pendant toute la durée du litige.

Limitations de l'accès aux documents enregistrés

Il n'y a généralement aucune attente en matière de respect de la vie privée dans les lieux publics. Par conséquent, n'importe qui peut voir ou photographier une scène publique, y compris les images de vidéosurveillance. Par exemple, n'importe qui peut voir les images de vidéosurveillance d'une entreprise affichées sur Internet. En ce qui concerne les documents enregistrés, la loi prévoit une certaine protection de la vie privée des personnes. C'est pourquoi vous devez obtenir un consentement pour enregistrer à l'intérieur de la propriété d'une personne. La loi prévoit également une protection de la vie privée pour les communications. Les communications comprennent à la fois les mots prononcés au cours d'une communication et les autres informations associées à cette communication, telles que les journaux d'appels, les courriers électroniques et les textes. La loi interdit à quiconque d'accéder aux communications stockées sans consentement.

Conclusion

La vidéosurveillance devient de plus en plus une nécessité dans le monde dans lequel nous vivons. Des grandes entreprises aux petits systèmes de sécurité domestiques, les caméras deviennent la norme. Mais que devez-vous savoir sur la vidéosurveillance en tant que propriétaire d'entreprise ? Avez-vous des droits en ce qui concerne la vidéosurveillance de votre entreprise ? Quel type de réglementation devez-vous connaître ? Si vous envisagez de mettre en place un système de vidéosurveillance, il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Il existe des lois sur la protection de la vie privée qui doivent être respectées et des considérations particulières concernant le stockage, l'accès et l'utilisation des images. Les implications juridiques de votre choix varieront en fonction de l'emplacement de votre entreprise et d'autres facteurs. Dans cet article, nous vous proposons des conseils sur la manière de répondre à certaines de ces préoccupations si vous décidez de mettre en place un système de vidéosurveillance dans votre entreprise.

Articles en relation

Partager ce contenu